Les 8 plus beaux chateaux du monde

Ils font rêver, sont visités par des millions de personnes, et contribuent à la renommée de certains lieux touristiques emblématiques. Les châteaux sont incontournables dans notre imaginaire touristique. Et s’ils sont très nombreux en Europe – et notamment en France, en particulier dans la célèbre vallée de la Loire – ils ne sont pas en reste ailleurs dans le monde. Qu’ils aient quelques décennies ou plusieurs siècles, qu’ils aient servi à satisfaire l’égo de leur riche propriétaire, à symboliser une monarchie, ou à défendre un territoire, partons découvrir les plus beaux châteaux du monde.

Biltmore Estate, États-Unis

On a tendance à résumer les États-Unis à ses villes immenses et à ses grands parcs nationaux. Pourtant, il existe également de nombreux châteaux très prisés des touristes. Construits au 19e et au 20e siècle par les grandes familles industrielles qui font la renommée du pays, ils sont le fruit d’une influence néorenaissance européenne à la touche américaine.

 

Biltmore Estate se trouve en Caroline du Nord et il s’agit de la plus grande demeure privée du pays. Construit par la célèbre famille Vanderbilt entre 1888 et 1895, c’est un château largement inspiré du château de Blois, en France. En raison de problèmes financiers, le propriétaire ne verra jamais la fin des travaux et devra finalement vendre son château au gouvernement fédéral américain. C’est aujourd’hui un château ouvert au grand public et une visite à ne pas rater.

Chateau de Neuschwanstein, Allemagne

Un château de conte de fées. C’est exactement ce qui saute aux yeux lorsqu’on approche le château de Neuschwanstein, qui aurait d’ailleurs fortement influencé Walt Disney pour l’architecture du « château de la Belle au bois dormant » du premier Disneyland, ouvert en 1955. 

 

La construction de ce château débute en 1869 à la demande du roi Louis II de Bavière et il ne sera ouvert au public qu’en 1886, après la mort de ce dernier. Le roi, peu sociable, avait construit ce château pour s’éloigner des foules. Ironie de l’histoire, ce château accueille aujourd’hui près 1,5 million de personnes par an et durant la haute saison touristique, il n’est pas rare de voir jusqu’à 6 000 personnes par jour visiter ce lieu magique.

Chateau de Versailles, France

Voici un château qui fait intimement partie de l’histoire et de la culture française… et qui attire plus de 8 millions de touristes par an. Ancien pavillon de chasse de Louis XIII, le bâtiment est transformé sous le règne de Louis XIV avec démesure, faste et opulence. Demeure privilégiée des rois jusqu’à la Révolution française, le château compte aujourd’hui 2 300 pièces et est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Il ne faut pas, non plus, oublier ses célèbres et immenses jardins où se trouvent le palais du Grand Trianon et le Domaine de Marie-Antoinette, qui abrite le Petit Trianon.

 

Hearst Castle, États-Unis

Direction la Californie pour ce château construit par le magnat de la presse, William Randolf Hearst, en 1947. Situé sur la célèbre route one californienne – autre site à découvrir – cet endroit est un lieu à part. À la fois château et musée, sa visite permet de mieux comprendre l’excentricité de son premier occupant. À ne pas manquer : les nombreuses pièces de collection et œuvres d’art, les piscines magnifiques au style méditerranéen et ce mélange d’influences diverses qui donne une architecture hors du commun. Un château qui en impose !

Le chateau de Windsor, Angleterre

Le château de Windsor est le plus ancien et le plus grand château occupé au monde. Fondé par Guillaume le Conquérant au 11e siècle, il a depuis accueilli 39 monarques. Aujourd’hui, la Reine Elisabeth II y passe la plupart de ses week-ends privés. Le château et ses multiples oeuvres d’art de la Collection Royale, dont des peintures de Rembrandt ou encore Rubens, sont toutefois ouverts au public.

 

Il fut victime d’un grave incendie en 1992 et reconstruit en 5 années. On dit aujourd’hui qu’il s’agit de la résidence préférée de la reine.

Le chateau de Matsumoto, Japon

Direction l’Empire du soleil levant pour découvrir le château de Matsumoto. Construit à la fin des années 1500, c’est l’un des quatre châteaux classés monuments historiques au patrimoine culturel national du Japon. Trésor national, c’est l’un des plus anciens châteaux du pays. Son rôle était essentiellement représentatif et dissuasif dans une période dominée par les luttes d’influence entre clans rivaux. Il n’a d’ailleurs jamais fait l’objet de combats et servait surtout à montrer la puissance du clan au pouvoir.

Chambord, France

Symbole de l’élégance à la française, Chambord est le plus grand et le plus célèbre des châteaux de la Loire. Il est le fruit de la volonté royale de François 1er dont la construction débuta en 1519, et sur laquelle plane l’influence de Léonard de Vinci. Le château a été conçu en tant qu’outil d’influence et de représentation de la puissance française. Le roi n’y passa guère plus que quelques semaines dans ce lieu inconfortable qui n’a pas été construit pour être une résidence permanente.

 

Après de nombreuses péripéties entre héritiers et successeurs du trône, le château et le parc deviennent propriétés de l’État en 1930. Chambord est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1981.

Le chateau Stalker, Écosse

Le château Stalker représente toute la richesse, la rudesse et la beauté de l’Écosse r. Construit aux 14e et 15e siècles, il se situe sur une île accessible uniquement à marée basse. Il a notamment connu son heure de gloire lorsqu’il apparaît à la fin du film Sacré Graal de Monty Python.

 

Il s’agit d’une résidence privée et les visites guidées sont disponibles uniquement sur réservation préalable, en nombre limité et à certaines périodes de l’année.

 

Parce qu’ils sont uniques et disposent d’une histoire forte, tous ces châteaux – et bien d’autres – sont souvent des incontournables pour les touristes et les agences de voyages. De plus, grâce aux réseaux sociaux, ils constituent aussi des cadres de vie et des prises de vue pour des expériences uniques, entre tourisme, culture, histoire et art.

Comments are closed.