FR | EN

Les tendances du tourisme 2021

Est-ce que la lumière au bout du tunnel s’approche pour le monde du tourisme ? Il est effectivement possible que 2021 soit l’année de la reprise après une année 2020 difficile en raison de la pandémie. Même s’il faut rester prudent, les campagnes de vaccination devraient être propices à retrouver certaines de nos libertés, dont celle de voyager. Et qui dit voyages, dit tendances, car la pandémie a contribué à faire évoluer nos comportements en tant que touriste. Pour en savoir plus, nous avons compilé les tendances émergentes du tourisme qui devraient se développer en 2021. De quoi s’acculturer sur ces nouvelles pratiques pour être capable de rebondir très vite une fois le virus derrière nous !

Jets privés : plus rapide, plus flexible, mais pas pour tout le monde

Depuis le printemps 2020, le transport aérien est cloué au sol et la majorité des lignes aériennes commerciales fonctionnent peu, voire pas du tout. Mais cela n’empêche pas les plus riches de continuer à voyager. En effet, dans le monde du luxe, une forte augmentation des vols en jet privé a été constatée en 2020 et devrait se poursuivre cette année. Les voyageurs qui se tournent vers le marché des jets privés peuvent dépenser sans sourciller des milliers d’euros pour un simple vol. Ce sont des clients qui se déplaçaient auparavant en classe affaires ou première, et qui se tournent désormais vers les jets privés pour maximiser leur déplacement en s’affranchissant des grandes compagnies aériennes. Une manière également de bénéficier d’un meilleur confort et d’une plus grande commodité en matière d’horaires. Les professionnels du tourisme capables d’offrir une expérience de voyage sans friction, sans attentes et sans contraintes d’une ville à une autre pour les clients les plus riches pourront sans doute s’imposer sur cette niche très lucrative.

De nouvelles destinations populaires

Chaque pays réagit différemment à la situation pandémique. Le nombre de cas, l’infrastructure sanitaire et la mise en place des campagnes de vaccination peuvent déterminer dans une large mesure le degré de sécurité perçu dans un pays. Or, celui-ci aura une influence majeure sur les choix des voyageurs. La sécurité devenant leur priorité absolue, les destinations considérées comme sûres attireront un grand nombre de touristes en 2021 et au-delà. Par conséquent, les anciennes destinations populaires du tourisme de masse pourraient être remplacées ou adaptées par de nouvelles destinations ou des destinations moins populaires initialement, mais qui soient « COVIDproof. ​»

Des voyages d’affaires en berne

Les voyages d’affaires à l’échelle mondiale ont connu un énorme déclin en 2020. Les entreprises se sont adaptées et ont accéléré leur transformation digitale afin de travailler à distance efficacement. Visioconférence, outils de collaboration, monde virtuel, intelligence collective, plateformes cloud… l’offre est pléthorique pour faciliter le travail à distance. Les professionnels habitués aux voyages d’affaires s’habituent à ces nouvelles pratiques qui, même si elles ne remplacent pas le contact humain, permettent d’en atténuer l’absence. Les voyages d’affaires coûtent cher pour les entreprises qui ont été obligées de réduire leur budget dans un environnement incertain. Il y a donc peu de chance que 2021 soit l’année de la reprise des voyages d’affaires, alors que les grands événements, salons et rencontres se tiennent encore principalement en mode virtuel cette année.

Des expériences avec distanciation sociale

Si nous avons la chance de retrouver prochainement une certaine liberté de mouvement, les voyageurs seront beaucoup plus conscients de la nécessité de se rendre dans des lieux ou des destinations qui permettent de maintenir facilement des pratiques de distanciation sociale. Les professionnels du tourisme devront faire preuve de créativité en concevant des itinéraires qui évitent les transports publics et les zones touristiques encombrées, car leurs clients s’attendent à cette approche plus réfléchie de la conception des voyages.

Une tendance qui accélère la maîtrise des flux de visiteurs dans les lieux populaires (musées, lieux historiques, etc.) avec un billet acheté en ligne uniquement et correspondant à une certaine tranche horaire. C’est un changement de paradigme qui profitera aussi aux touristes pour limiter les longues files d’attente et fluidifier leur expérience. Il faudra juste être bien organisé et s’y prendre d’avance. On peut aussi souligner le développement des expériences en voiture en version « drive-in ​». À l’intérieur de leur véhicule privé, les touristes peuvent réaliser un parcours tout en se connectant à une application qui apporte une couche d’interactivité avec des explications, musiques et bruitages.  Si on risque de perdre pour un temps le côté spontané du voyage, on peut développer une nouvelle offre où tout doit être organisé d’avance pour assurer la sécurité des touristes et voyageurs.

Des vacances de proximité

C’est une tendance qui s’installe dans la durée. À la fois pour une question de budget, mais aussi parce qu’une décision de voyage dépend aujourd’hui des changements parfois soudains liés à l’évolution de la pandémie. Organiser des vacances de proximité reste beaucoup plus simple et plus flexible que de partir au bout du monde. AirBnB confirme cette tendance avec son top 5 des destinations les plus recherchées par les voyageurs Français en 2021 :

  • Portimão, Portugal
  • Fort-de-France, Martinique
  • Sainte-Marie-de-Ré, Nouvelle-Aquitaine, France
  • Île-d’Aix, Nouvelle-Aquitaine, France
  • Ganges, Occitanie, France

Des évolutions qui se reflètent également dans le choix des logements effectués par les voyageurs à l’international. En 2021, les maisons entières, offrant davantage d’espace pour chacun, sont plus plébiscitées que les appartements, et représentent le premier type de logement recherché par les voyageurs.

Dans cette nouvelle normalité touristique imposée par le Sars-Cov-2, l’année 2021 risque d’être encore particulière si on la compare aux années pré-COVID. Pour autant, cela ne veut pas dire qu’il ne sera pas possible de voyager. Il faudra juste le faire différemment et prendre le temps d’écouter ses clients, de répondre à leurs interrogations, doutes et craintes et d’apporter un service d’excellence. Plus que jamais, la qualité de l’expérience passera par le rapport humain, la bienveillance et le service.

Comments are closed.