FR | EN

Tourisme insolite à Paris : sortez des sentiers battus

Tourisme insolite à Paris : sortez des sentiers battus

Tour Eiffel, Arc de Triomphe, Louvre, quais de seines… vous connaissez sans doute ces grands classiques touristiques parisiens. Pour autant, ne serait-il pas temps de sortir un peu des sentiers battus ? Vous en avez assez des lieux touristiques parisiens incontournables ? Ça tombe bien, car depuis notre campus parisien de l’école de tourisme, nous avons exploré la capitale dans tous les sens pour vous dénicher quelques pépites méconnues ou qui sortent de l’ordinaire. Ainsi, que vous soyez touriste, nouvel arrivant dans la capitale ou Francilien, n’hésitez pas à vous aventurer au sein de ces lieux originaux qui devraient vous plaire.

Les Arènes de Lutèce

Commençons par un retour dans un passé très lointain qui sent bon les aventures d’Astérix au cœur de l’Empire romain. À cette époque, Paris s’appelait Lutèce et comptait des arènes construites entre le 1er et le 2e siècle qui étaient capables d’accueillir jusqu’à 15 000 personnes. Au sein de ce monumental ensemble, les Parisiens d’alors profitaient de combats et de représentations théâtrales.

 

Les Arènes de Lutèce – ou plutôt ce qu’il en reste – constituent le plus vieux monument de la capitale (si on exclut l’obélisque de la Concorde importée d’Égypte). Situées dans le Quartier latin – ça ne s’invente pas ! – elles ont failli disparaître au 19e siècle, peu de temps après leur redécouverte fortuite dans le cadre de travaux. C’est Victor Hugo qui prend sa plume pour convaincre les pouvoirs publics de les sauver alors que la Compagnie générale des omnibus cherchait à créer une ligne à cet endroit. 

Aujourd’hui, le site situé et accessible par les rues Monge, de Navarre et des Arènes, est un parc gratuit et ouvert à tous. Un jardin public pas comme les autres qui mérite le coup d’œil !

L’Île aux Cygnes

Direction la Seine et les 15e et  16e arrondissements pour découvrir une étroite bande de terre pour le moins originale. Île artificielle créée en 1825, ce fut initialement une digue constituant l’un des éléments du port fluvial de Grenelle avant d’être transformée en île à proprement parler. Traversée par une promenade piétonnière très arborée, elle mène jusqu’à une célèbre réplique de la Statue de la Liberté. Une Statue de la Liberté à Paris ? Oui, vous avez bien lu ! C’est un modèle réduit de plus de 11 mètres de haut tout de même, qui a été offert à la France par les citoyens français établis aux États-Unis pour le centenaire de la Révolution Française et l’exposition universelle de 1889. Située entre le pont de Grenelle et le pont de Bir-Hakeim, c’est une escapade originale à ne pas louper !

La Petite Ceinture

Ancienne ligne de chemin de fer de 32 kilomètres de long faisant le tour de Paris à l’intérieur des boulevards des Maréchaux, la Petite Ceinture est un lieu surprenant en raison de son abandon sur la majeure partie de son parcours. Ouverte à partir de 1852, elle avait pour but de permettre aux trains de marchandises de contourner Paris en évitant les gares terminales. C’est finalement en 1934 que la ligne sera définitivement fermée et laissée en friche. Et c’est justement ce qui attire aujourd’hui les curieux et les amateurs d’exploration urbaine. 

 

Envahie par la végétation, l’ancienne ligne de chemin de fer est une source de biodiversité unique à Paris. Pour la découvrir, plusieurs accès restreints ont été aménagés, car son accès est rigoureusement interdit. De quoi découvrir une petite partie de cet espace étonnement dépaysant et silencieux.

La butte Bergeyre

C’est un quartier de poche surprenant, comme Paris en compte plusieurs, tout en charme et en discrétion, qui se situe dans le 19e arrondissement. Accessible grâce à une rue unique, la butte Bergeyre semble vivre en dehors de la capitale. C’est un lieu idéal pour se ressourcer et découvrir Paris autrement. On y croise des jardins partagés et même un vignoble en plein Paris cultivé et entretenu depuis les années 1990 par les jardiniers de la Ville. Depuis la butte, c’est un beau panorama dégagé vers le reste de Paris qui s’ouvre en direction de Montmartre et du Sacré-Cœur.

Les égouts de Paris

En matière d’insolite, les catacombes l’emportent sans doute sur les égouts, mais ces derniers sont encore relativement discrets et méritent le détour. Si vous aimez les découvertes hors des sentiers battus, vous ne serez pas déçu ! Sous nos pieds, ce sont plus de 2 500 kilomètres d’égouts qui circulent et qui ont été remis à plat au milieu du 19e siècle. Pour en savoir plus, le musée des égouts accessible au pied du pont de l’Alma, qui accueille moins de 100 000 visiteurs par an (contre plus de 3 millions pour le Musée d’Orsay), est une découverte instructive, historique et originale !

Dans chaque territoire, il y a les grands incontournables, et les petites choses qui font le charme de ces lieux. Des expériences uniques, authentiques et fascinantes qui font fonctionner votre imagination, qui attisent votre curiosité et qui développent votre créativité. Paris n’y fait, bien sûr, pas exception, car un touriste curieux est aussi un touriste heureux !

Comments are closed.