FR | EN

Comment réussir son voyage en solo ?

Comment réussir son voyage en solo ?

Voyager en solo, c’est retrouver une bonne part de liberté quand on est en couple ou en famille. Mais c’est aussi un excellent moyen de sortir de sa zone de confort quand on vit seul afin de vivre de nouvelles expériences et découvrir des lieux inédits. Pour cela, pas besoin de partir au bout du monde – en ce moment, c’est de toute façon compliqué en raison de la pandémie de COVID-19 – car quelques heures de voiture ou de train suffisent à vous dépayser. Selon vos habitudes de vie, un voyage en solo peut s’improviser totalement, ou s’organiser minutieusement. Dans tous les cas, il y a toujours quelques bonnes pratiques à connaître pour réussir son voyage en solo.

Pourquoi voyager en solo ?

Si vous vivez seul, la question semble évidente. Et pourtant, vous pourriez voyager avec des amis, des collègues, ou des membres de votre famille. Le fait de partir seul pour une expérience de voyage offre de nouvelles perspectives, au-delà du fait de protéger son entourage en raison de la crise sanitaire. Si vous êtes en couple ou en famille, partir quelques jours en solo est un bon moyen de décompresser. Nous vivons dans une période anxiogène et stressante où il faut être partout, tout le temps. S’offrir un week-end ou quelques jours en solitaire, sans conjoint ni enfants, permet de s’en extraire pour se recentrer sur soi, pour faire le point sur sa vie, sur ses priorités et pour retrouver un semblant d’équilibre. Voyager seul est aussi un bon moyen de développer de nouvelles compétences, comme la créativité, la prise d’initiative, la résolution de problèmes, l’ouverture d’esprit, l’intelligence émotionnelle, et une meilleure compréhension de ses émotions. Autant de soft skills indispensables dans la vie personnelle et professionnelle !

La sécurité avant tout !

Voyager, c’est la liberté, le plaisir, le bonheur et la découverte, nous sommes bien d’accord. Pourtant, un simple grain de sable suffit à tout faire déraper. L’idée n’est pas de vous mettre la pression ou de vous stresser inutilement, mais il existe toujours des bonnes pratiques à garder en tête en matière de sécurité quand on voyage seul :

  • Préparez votre voyage en avance : sachez combien de temps et combien coûte le trajet de l’aéroport ou la gare à votre hôtel ou au centre-ville pour éviter toute arnaque.
  • Choisissez un logement adapté à votre style et votre budget : si un hôtel avec une réception ouverte 24 heures sur 24 est une option parfaite, une auberge de jeunesse ou un logement sur AirBnB fonctionnent aussi. Assurez-vous simplement de savoir quoi faire en arrivant pour ne pas avoir à dormir dans votre voiture en cas de problème.
  • Ayez confiance en vous et en votre instinct : si vous ne vous sentez pas bien ou si quelque chose vous semble louche, ne le faites pas ou faites demi-tour.
  • Gardez vos papiers sur vous : n’oubliez pas de les scanner ou les prendre en photo puis de garder les copies dans le cloud en cas de problème. Depuis Dropbox, iCloud ou Google Drive il sera facile de retrouver vos documents.
  • Oublie le look « touriste  ​» : laissez tomber le t-shirt Disney, l’appareil photo autour du cou et le guide touristique dans la poche ! Bien sûr que vous êtes un touriste, mais la discrétion est souvent de mise pour mieux se fondre dans la population locale, observer et profiter sans être dérangé.
  • Laissez vos objets de valeur à la maison et n’attirez pas l’attention sur vous en portant des vêtements ou des bijoux voyants.
  • Laissez une copie de votre itinéraire à un ami ou à un membre de votre famille à la maison et restez en contact régulièrement par téléphone, SMS, chat vidéo ou e-mail.
  • Assurez-vous, en particulier si vous partez à l’étranger. En cas de problème de santé, il faut être bien couvert.

Bien sûr, ces conseils ont davantage de sens si vous partez faire un trek en solo à l’autre bout du monde, mais ils sont aussi valables pour un week-end à la campagne dans une ville inconnue.

Bien choisir sa destination

En ce moment, elle sera forcément limitée à un voyage proche en raison de la pandémie, mais dans le futur, le monde peut être votre terrain de jeu. Pas besoin de vouloir escalader l’Himalaya pour profiter d’un voyage en solo. Quelques jours dans une capitale européenne constitue une destination de choix, tout comme la découverte de villes et lieux inconnus dans un rayon de 4 ou 5 heures de route autour de votre lieu de résidence. Ce qui compte, c’est de partir dans un lieu en phase avec votre état d’esprit. Vous avez la bougeotte et envie de vous dépenser ? Une belle randonnée en montagne est l’occasion parfaite de vous retrouver. Envie de souffler ? Une auberge ou une belle demeure avec piscine et spa semble idéal. Budget réduit ? Pourquoi ne pas tenter le vélo-camping ? Avec un minimum d’entrainement, vous pouvez rouler une centaine de kilomètres par jour avec un point de chute différent chaque soir et des lieux nouveaux à découvrir. Ce qui compte, c’est que votre voyage solo réponde à votre objectif, entre repos, aventure, sport, découverte ou déconnexion.

Certains professionnels du tourisme offrent même des offres spéciales pour les voyageurs solos avec des prix négociés sur les chambres ou des excursions rassemblant plusieurs voyageurs solitaires pour faire des rencontres (avec la distanciation sociale qui va de soi en ce moment, bien sûr ! ).

En France, 10 millions de personnes vivent seules, et on parle même d’un boom du célibat. Que ce choix soit assumé ou non, il offre de nombreuses perspectives pour les professionnels du tourisme afin d’aider et d’accompagner les voyageurs à la recherche de moments d’intimité et de solitude. Voyager en solo, c’est avant tout voyager. Alors, profitez et n’hésitez pas !

Comments are closed.