BTS ou école de tourisme ? Tout savoir pour faire le bon choix pour étudier dans le tourisme

Pour les bacheliers qui souhaitent travailler dans le tourisme, deux grands choix s’offrent traditionnellement à eux. D’un côté, le système public avec un BTS qui se fait en deux années après le bac. Et de l’autre, le système des grandes écoles de tourisme qui proposent des cursus au format bachelor (bac+3) et niveau master (bac+5).  

Ce sont deux parcours très différents, et qui ne sont d’ailleurs pas complètement imperméables, puisqu’un nombre conséquent de BTS tourisme intègrent tous les ans les écoles de tourisme au niveau bac+3. Pour en savoir plus entre ces deux systèmes, faisons le tour de la question ensemble.

Accès et admissibilité

Pour le BTS

L’accès est réservé aux bacheliers qui peuvent intégrer le programme après un examen du dossier, des tests et/ou un entretien. Le BTS tourisme nécessite de bonnes connaissances en langues étrangères dont l’anglais.

 

Pour l’école de tourisme

C’est une formation sélective qui nécessite de réussir un concours d’admission généralement composé de plusieurs épreuves, comme un test de culture générale, de logique, un entretien d’anglais et un entretien de motivation. On juge les compétences académiques des futurs étudiants, mais également leur personnalité et leur savoir-être.

Objectifs

Pour le BTS

Il s’agit d’une formation courte à visée professionnelle. En théorie, après en BTS, l’insertion professionnelle est privilégiée. Il n’est toutefois pas rare de voir des titulaires de BTS poursuivre leurs études vers un bac+3.

 

Pour l’école de tourisme

C’est une formation qui mêle théorie et pratique et qui respecte les normes européennes LMD. Le programme se construit à la carte selon les envies des étudiants. Il est alors possible de s’arrêter avec un bachelor (bac+3) pour rechercher un emploi à visée opérationnelle, ou de poursuivre avec un bac+5 (dans le tourisme ou éventuellement au sein d’un parcours grande école d’une école de management) pour des métiers où le management aura un impact important.

L’insertion professionnelle

Pour le BTS

Après un BTS tourisme, les métiers qui s’ouvrent aux étudiants sont souvent ceux de conseiller voyages, forfaitiste, chargé de promotion du tourisme ou animateur dans un office du tourisme. Après plusieurs années d’expérience, voire une reprise d’études, il sera aussi possible d’accéder à des postes de middle management.

 

Pour l’école de tourisme

Il est possible de travailler dans tous les secteurs du tourisme, des voyages et des loisirs, en France ou à l’international. Les fonctions visées sont alors celles de la relation clientèle, du management d’équipe, de la vente, de la gestion de projets, de l’événementiel, etc.

Les perspectives d’évolution permettent d’occuper rapidement des postes de middle management et de viser le top management après plusieurs années d’expérience et/ou une reprise d’étude en niveau master.

Les poursuites d’études

Pour le BTS

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Il est toutefois possible, avec un bon dossier, de poursuivre ses études en licence professionnelle, en école de tourisme ou en école de commerce. 

 

Pour l’école de tourisme

Après un  bac +3, les étudiants peuvent poursuivre en bac+5 tourisme ou choisir d’intégrer une école de commerce au niveau master. Le parcours est conçu pour accompagner les étudiants avec ces deux options selon le projet professionnel de chacun.

La dimension internationale

Pour le BTS

Elle est bien souvent limitée aux cours de langues dispensés dans le cadre du programme. Dans certains cas, une période de 2 mois à l’étranger permet de présenter une épreuve facultative dans le cadre d’un parcours de professionnalisation à l’étranger. 

 

Pour l’école de tourisme

Non seulement les étudiants suivent des cours de langues, mais ils côtoient l’international au quotidien sur le campus. Les étudiants étrangers suivent les mêmes cours que les étudiants français, des cours de spécialité sont enseignés en anglais, et un semestre minimum est obligatoire à l’étranger. Il est ainsi possible d’étudier un semestre dans une université partenaire dans le monde et/ou de faire un stage en entreprise à l’étranger.

L’évolution du programme

Pour le BTS

Son programme est construit par le ministère de l’Enseignement supérieur. Il a subi un changement majeur en 2012 et la dernière mise à jour date de 2019. 

 

Pour l’école de tourisme

Son programme est ajusté selon les besoins des entreprises, les changements majeurs de l’industrie du tourisme et les recherches des enseignants-chercheurs. Il intègre ainsi toutes les innovations et les grandes tendances du moment pour coller à la réalité du marché de l’emploi.

 

Pour travailler dans le tourisme, le BTS et l’école de tourisme offrent tous les deux des parcours différents qui correspondent à des projets personnels différents. Entre études courtes à visée professionnalisante d’un côté, et cycle plus long et généraliste, mettant l’accent sur l’international, le management et le savoir-être, ces cursus contribuent à former les futurs professionnels du tourisme en France.

Comments are closed.