A la découverte des villes polonaises

Architecture colorée, reflet d’une histoire mouvementée

La Pologne n’est pas le pays le plus touristique d’Europe, pourtant de nombreuses villes magnifiques renferment une histoire des plus riches, qu’il est bon de découvrir en admirant maisons typiques, halles et autres édifices religieux, qui sont en quelque sorte la carte d’identité de ces cités.

Magnifique pays que la Pologne

Peu touristique, et peu attirante d’apparence, la Pologne renferme maints secrets qui, lorsqu’on creuse un peu, révèlent finalement un pays splendide. Au cœur des conflits mondiaux du XXème siècle, notamment du fait de sa position géographique en pleine Europe Centrale, la Pologne est sans doute le pays qui a subi le plus de dégâts matériels, surtout lors de la seconde guerre mondiale. Largement détruite, à plus de 80% pour certaines de ses grandes villes, le gouvernement s’est employé à tout reconstruire, donnant ainsi naissance à des villes historiques de par leur vécu, mais récemment rénovées et ainsi contemporaines. L’architecture polonaise, à la fois authentique et pittoresque, mais surtout mixte (baroque, romane, gothique, renaissance, etc.) et colorée, est d’une richesse inégalable. De Varsovie, la capitale, à Wrocław, capitale européenne de la culture en 2016, découvrez à travers ces cinq villes l’illustration d’une histoire, pour le moins mouvementée.

De ville en ville…

Varsovie, Capitale et ville d’art et d’histoire

Entre batailles sanglantes, génocides, et pactes de paix, Varsovie est la première illustration de l’importance de l’Histoire polonaise, ancrée à jamais dans la moindre pierre de ces villes. Tristement connu de tous, le génocide des juifs pendant la seconde guerre mondiale fit des centaines de milliers de morts dans la capitale. Aujourd’hui entièrement reconstruite, Varsovie est une ville regorgeant d’émotions ! La vieille ville inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, et sa fameuse place, inspirée de la Venise de Canaletto, le quartier Praga aux allures industriellement artistiques, mais aussi ses nombreux musées : l’Histoire des juifs de Pologne, le musée Chopin… Le long de la voie royale – de château en parc et de cathédrale en palais – le Paris Oriental n’a pas fini de vous surprendre.

Cracovie, Capitale de cœur des polonais

Ancienne capitale politique, et actuelle capitale culturelle et de cœur des polonais, Cracovie est sans aucun doute l’une des plus belles villes d’Europe centrale et de l’est. Ville du pape Jean-Paul II, elle est également l’ancienne capitale des Rois de Pologne et, à proximité des camps de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, Cracovie a comme sa  consœur varsovienne, beaucoup souffert de la deuxième guerre mondiale. Mais La ville déborde de culture ! La place du marché (la plus grande place médiévale d’Europe), Rynek Glowny, en est le premier visage, cernée d’immeubles charmants, surplombée par la fameuse église Notre-Dame-Sainte-Marie. Autres incontournables de la ville : son panthéon, figure emblématique de sa richesse culturelle et historique, ou encore l’ancienne mine de sel, véritable œuvre d’art à taille humaine et qui jadis, fit la richesse du pays. Ce qui fait la force de Cracovie, c’est la vie. Première ville étudiante du pays, elle pullule de restaurants et bars et de culture musicale très variée. Le quartier juif de Kazimier, quasiment entièrement dépeuplé pendant la guerre, il est aujourd’hui le quartier le plus vivant de la ville, entre festival annuel et vie nocturne, mais aussi décors du célèbre film de Steven Spielberg : La Liste de Schindler.

Poznan, la vieille colorée

Cinquième ville de Pologne, et comme Cracovie, ancienne capitale, Poznań est une des plus vieilles villes du pays. Idéalement située entre Berlin et Varsovie, elle est l’une des villes les plus importantes du pays dans de nombreux domaines. Largement détruite pendant la guerre, puis reconstruite quasiment à l’identique, la capitale de la région de la Grande Pologne a connu un essor économique des plus impactant, rayonnant à travers l’Europe et même le monde entier à travers ses foires internationales. Mais la grande notoriété de ces événements est également due au grand charme des lieux : la magnifique place Stary Rynek dans le quartier historique et ses typiques maisons colorées et à arcades qui entourent le superbe hôtel de ville renaissance, l’île Ostrow Tumski, la plus ancienne partie de la ville sur laquelle se dresse la Cathédrale gothique Saint-Pierre-et-Saint-Paul, elle-même la plus vieille de Pologne, ou encore le Palais Gorka qui abrite un impressionnant musée d’archéologie. Symbole du développement économique de la ville, le centre culturel, commercial et d’arts Stary Browar bâtit sur une ancienne brasserie est également un haut lieu architectural de la ville, aujourd’hui reconnu comme l’un des meilleurs centres commerciaux d’Europe.

Gdansk, la perle de la baltique

Gdańsk en polonais, Dantzig en Allemand, est aussi communément appelée « La Perle de la Baltique ». Peu connue et pourtant sublime, elle fut à l’origine de deux pages des plus importantes de l’histoire de l’humanité. C’est en effet dans ses rues que Hitler mena sa première bataille sur les terres polonaises, déclenchant ainsi la deuxième guerre mondiale. Ravagée par les événements, Dantzig fut reconstruite pierre par pierre, notamment grâce à la croissance économique permise par ses impressionnants chantiers navals (ouverts au public). Et c’est dans ces mêmes chantiers que naquit en 1980 le mouvement Solidarność, élément déclencheur de la chute du communisme en Europe. Le vieux quartier de Gdańsk et son  long marché jonché de maisons aux façades pittoresques est la plus typique image de la ville. La Capitale de l’Ambre (pierre précieuse) abrite également la plus grande église de Pologne en la Basilique-Notre-Dame, et est juxtaposée à Sopot, fameuse station balnéaire mondialement connue pour sa Maison Courbe.

Wroclaw, le joyau polonais

Wrocław, encore connue sous son ancien nom de Breslau, est peut-être le nouveau joyau polonais. Capitale Européenne de la culture en 2016, la ville est construite sur douze îles, reliées entre elles par pas moins de 112 ponts. Carrefour d’Europe centrale, la ville a été polonaise, tchèque, hongroise, autrichienne, prussienne et allemande avant de redevenir définitivement
polonaise au lendemain de la seconde guerre mondiale, ce qui lui vaut sa grande multiculturalité. Deuxième ville étudiante du pays, le dynamisme de la bien nommée Venise Polonaise se retrouve parfaitement sur sa Place du Grand Marché dans la vieille ville où se côtoient le magnifique hôtel de ville de style gothique, les pittoresques maisons colorées et la Halle du Ratusz, mais aussi sur les rives de l’Odra et de ses bras. Symboles d’un mouvement citoyen des années 1980, se pavanent plus de 300 sculptures de nains en bronze à travers toute la ville, dynamique et nocturne. Mais le plus impressionnant des monuments wrocłaviens est sûrement le Panorama de Racławice, fresque de plus de 110 mètres de long retraçant le déroulement d’une bataille contre l’armée rouge en 1791, principal reflet de la richesse culturelle et historique de la ville.

Morale de l’histoire

Loin du tourisme de masse, la Pologne Urbaine est tout à fait surprenante ! Partir à la découverte de ces villes pleines d’histoire et au patrimoine culturel des plus authentiques. La Pologne doit figurer sur votre check-List de voyage !

Adrien BRANDÈS

Comments are closed.